Sesame | Année préparatoire
131
page,page-id-131,page-template-default,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

A Antananarivo, l’année préparatoire SESAME aide les étudiants à réussir leurs études supérieures

Un étudiant qui a réussi sa sélection au programme SESAME intègre après son baccalauréat une année préparatoire (« AP ») gérée en direct par SESAME sur son campus d’Antananarivo. Il y reçoit un enseignement de qualité et un environnement propice à son développement personnel, dans le but d’intégrer ensuite en première année de licence l’un des meilleurs établissements supérieurs de Madagascar. Mais l’objectif de l’AP va au-delà : réussir ses études supérieures (« SUP »), s’insérer efficacement sur le marché du travail et accomplir son projet de vie.

L’entrée dans le programme SESAME nécessite l’adhésion formelle de chaque étudiant aux « 10 Engagements » et à la Charte de l’année préparatoire SESAME.

La vie sur le campus de l’année préparatoire SESAME

Le campus    est    géré    par    les    étudiants     (ménage, cuisine, etc.),     organisés     en    « fraternités »,   sous   la    supervision    d’éducateurs     formés,    qui    veillent    à    ce       que     ces    fraternités :

  • soient composées de manière équilibrée (origines géographiques, etc.)

  • facilitent l’entraide et la solidarité.

Les professeurs  et   éducateurs   exercent   en   permanence    un   tutorat   dans   de     nombreux    domaines   :    scolaire,  social,   comportemental,   sanitaire.    Ainsi     qu’un   conseil    en    orientation   scolaire    et   professionnelle.

Sur le campus de l’année préparatoire SESAME, les étudiants bénéficient :

  • Pour l’enseignement : de salles de classe et d’étude, de moyens informatiques et d’un amphithéâtre

  • Pour le développement personnel et la vie quotidienne : d’un terrain de sport, de salles de club (bibliothèque, danse, musique), d’une chapelle, d’un réfectoire, d’une médiathèque, d’espaces verts et de deux internats non mixte

Le rythme en année préparatoire

La charge de travail en année préparatoire est importante (environ 15 heures de cours et minimum 25 heures d’étude personnelle). Les étudiants ont des horaires de cours très stricts, mais jouissent par ailleurs de beaucoup d’autonomie pour apprendre à gérer leur temps libre (études, services, temps de convivialité, et parcours de développement personnel).

L’enseignement

Une formation académique innovante

Dans chacune des deux mentions (filière), littéraire ou scientifique, les cours en année préparatoire SESAME ne sont ni ceux d’une terminale redoublée, ni ceux d’une L1 anticipée :

  • Le baccalauréat n’est plus l’objectif : les connaissances et les compétences renforcées sont uniquement celles attendues par les ES à l’entrée. Quelques matières spécialisées, en options, permettent de se faire une culture préalable utile dans le supérieur.

  • Le recours au numérique est systématique (plateforme Moodle, salle informatique, etc.)

  • Les principes d’enseignement dits « LMD » sont déjà appliqués (semestrialisation, crédits, UE, approche par les compétences, etc.), ainsi que ceux de la « pédagogie inversée »

Le système LMD

L’année préparatoire SESAME a été conçue selon les principes du LMD pour appuyer la dynamique actuelle de refondation du système de l’enseignement supérieur malgache et habituer les étudiants à leur environnement futur. Les maquettes sont disponibles sur simple demande.

Le format LMD favorise :

  • l’autonomie de l’étudiant, qui devient acteur de son apprentissage (temps important d’étude personnelle, évaluations explicitées par l’approche par compétences)

  • l’ouverture de l’étudiant, à qui est demandé un important travail de recherche documentaire grâce aux ressources technologiques

  • la professionnalisation, permise par l’approche par compétences

  • une meilleure efficacité pédagogique, par le tutorat, la pédagogie inversée et les remédiations ciblées de l’enseignant

L’approche par les compétences, par opposition à l’approche classique par les savoirs, se base sur la capacité de l’apprenant à mobiliser ses compétences pour réaliser une tâche, résoudre un problème, faire face à une situation complexe. Elle explicite davantage ce qui est attendu de l’étudiant (dans le cadre scolaire et au-delà) et lui permet donc de devenir acteur de sa formation.

Le programme SESAME s’est appuyé sur des responsables d’établissement supérieur pour identifier les principales compétences conditionnant la réussite dans les études supérieures :

7 compétences clés identifiées

  • Apprendre à gérer des informations

  • Etre en projet d’insertion professionnelle

  • Faire preuve d’autonomie et d’initiatives

  • Utiliser les nouvelles technologies

  • Utiliser plusieurs langues

  • Développer une culture littéraire ou scientifique (selon les filières)

Le développement personnel

SESAME ambitionne de former ses étudiants de manière complète et pas seulement intellectuellement. Le développement personnel passe d’abord par un tutorat individualisé de chaque jeune par un éducateur dans les domaines scolaire, social, comportemental et sanitaire. Le tutorat aide aussi le jeune à définir et mettre en œuvre un projet de vie, tant professionnel que personnel. Le développement personnel est aussi nourri par cinq « parcours » animés par des éducateurs, ainsi que par l’ensemble des autres activités quotidiennes (clubs, cuisine, ménage, etc.)

L’objectif de ce parcours est de « formuler et réaliser un projet de vie personnel, cohérent, responsable et généreux ».

Tous les jeudis soirs, l’éducateur responsable anime la « soirée EVA », pour réfléchir sur la vie, l’engagement, le bonheur, l’amour et l’amitié, l’identité, la sexualité, le mariage.

L’objectif de ce parcours est de « développer un esprit critique, constructif et curieux sur le monde ».

Un jeudi sur deux, l’éducateur responsable  projette une suite de films autour d’un thème fort tel que la justice, la politique, la religion, l’amour, etc. Un débat clôture chaque thème pour donner la parole aux étudiants, favoriser l’échange respectueux des idées, développer le sens critique, ouvrir les esprits, etc.

L’objectif de ce parcours est de « devenir un acteur responsable de sa communauté et de la société malgache ».

Tous les samedis matins, les fraternités interviennent dans différentes associations de la ville pour apporter leur aide par :

  • du soutien ou renforcement scolaire auprès des enfants 

  • des activités sportives ou ludiques pour des enfants

  • des tâches ménagères, du jardinage, de la coupe de bois, etc.

L’objectif de ce parcours est de « formuler et accomplir un projet professionnel cohérent, ambitieux et responsable ».

Tous les mercredis après-midi un professionnel vient témoigner sur son expérience professionnelle afin d’éclairer les étudiants dans leurs choix d’orientation et de les mettre au contact du monde professionnel.

Ce parcours est facultatif. Il a pour objectif de permettre aux jeunes « d’affermir et de mieux vivre leurs convictions spirituelles ».

Un cycle de formations spirituelles est proposé tous les jeudis et un groupe de prière œcuménique est animé le dimanche soir par les étudiants. Une chapelle est disponible sur place.

Mais aussi…

Des clubs pour développer sa créativité

Mener un projet collectif, vivre la gouvernance associative et développer ses talents, tels sont les objectifs des clubs en Année Préparatoire SESAME.

  • Club musique et danse

  • Club informatique

  • Union des poètes, écrivains, mpikambary et slameurs

  • Club sport

  • Club cuisine

  • English Club

Le BDE

Le BDE est un groupe de 4 étudiants élus pour gérer les conflits, organiser la scolarité et la vie au foyer et dialoguer avec le Responsable de Programme.

Des « masterchefs » 

Chaque fraternité organise dans l’année un repas « masterchefs » dans une ambiance festive. Les clubs contribuent à l’animation en mettant en valeur les talents de chacun (musiques, danses, slams, poèmes, etc).

Les défis

Deux fois par an, chaque étudiant doit relever le défi (collectif ou individuel) de résoudre une situation complexe, professionnelle et réelle, dans une ambiance de « mission impossible » qui se déroule sur plusieurs jours. De nombreuses compétences sont développées et évaluées à cette occasion : gestion du temps, travail en équipe, prise de parole, coordination de tâches, affirmation de soi, etc. Voici quelques exemples de défis réalisés :

  • Réaliser une vidéo de témoignages sur l’utilité de la langue anglaise et de la langue française dans un métier avec des professionnels malgaches reconnus

  • Fabriquer une source d’énergie à l’aide d’un générateur et présenter la création devant des élèves d’un lycée du quartier et d’une vidéo sur youtube

  • Rédiger un rapport écrit présentant des propositions qui contribuent à la résolution d’un problème lié à l’environnement dans la ville d’Antananarivo en collaboration avec un partenaire public ou privée œuvrant dans le secteur de l’environnement. Réaliser une présentation orale avec des supports variés devant des membres d’un organisme rattaché à la CUA qui œuvre dans le secteur

Création d’un cuiseur solaire

Le passage en jury de fin d’année

En fin d’année préparatoire, l’étudiant présente devant un jury son « projet de vie » qui expose à la fois son projet personnel, son projet professionnel et son projet sociétal 

  • Si le jury n’est pas convaincu (choix de métier incohérent, établissement trop ambitieux, comportement insatisfaisant, etc.), l’étudiant quitte SESAME

  • Si l’étudiant a eu des difficultés scolaires mais un comportement exemplaire, il est réorienté vers une formation professionnalisante courte (1 an maximum) permettant une insertion professionnelle rapide

  • Si le jury valide le projet de vie, l’étudiant passe ses concours et obtient pour l’année suivante la poursuite de l’accompagnement de SESAME, dont une bourse couvrant ses futurs frais de scolarité (concours, écolages, stages, voyages d’études, fournitures scolaires, informatique et loyer)


  • J'aime SESAME parce que je vois qu'ici j'ai acquis beaucoup de compétences pour affronter mon avenir telles que l'autonomie et la responsabilité, et j'ai renforcé mon caractère.

    Jean-Baptiste, étudiant en gestion

  • Avec SESAME non seulement j'ai pu vraiment réaliser ma vocation scientifique mais aussi j'ai appris tant de choses notamment vivre avec les autres, les réalités de la vie, le monde professionnel et social...

    Sarobidy, étudiante en informatique

  • SESAME est un programme vraiment spécial car son objectif c'est d'aider les jeunes malgaches motivés à réussir dans leurs études supérieures afin qu'ils puissent réaliser leurs rêves de devenir des acteurs du developpement de leur pays.

    Bella, étudiante en communication